Sélectionner une page

Et si vous pensiez à investir l’hiver autrement ?

mars 22, 2020

Psychologie : Les conseils de Céline

Chaque année, lorsque l’hiver s’installe, qu’il fait noir plus tôt, que la valse des températures négatives fait son grand retour et que les sinusites, bronchites, grippes etc. pointent le bout de leur nez, il n’est pas rare d’entendre les gens se plaindre de « déprime saisonnière » ou encore de « déprime hivernale ».

La déprime hivernale, c’est quoi ?
Mais concrètement qu’est-ce qu’une déprime hivernale ? Sommes-nous tous susceptibles d’être impactés par l’obscurité des longues journées d’hiver ? Nous sommes des mammifères et vous n’êtes pas sans savoir que bon nombre d’entre eux hibernent lors des saisons froides. Si nous, êtres humains, n’hibernons pas, il nous arrive pourtant bien souvent de ne souhaiter qu’une seule chose lorsqu’on a froid : retourner bien au chaud sous la couette munis d’une bonne boisson réchauffante et pourquoi pas d’un bon livre. Car c’est un fait, notre métabolisme se fatigue à lutter contre l’hiver ce qui a pour conséquence une baisse de régime. Mais pas de panique, des solutions existent. Voici donc quelques astuces pour vous aider à passer le cap en douceur.

Prenez le temps de bouger
Pratiquez du sport ! Courir dehors n’est pas toujours chose aisée en hiver, mais pourquoi ne pas profiter de la chaleur des piscines, saunas, et autres sorties aquatiques bien agréables qui défoulent autant qu’elles apaisent et apportent un peu de soleil dans le cœur et le corps.

Ecoutez de la musique
C’est prouvé, la musique aide à se sentir mieux. Elle procure des sensations positives qui vous sortiront à coup sûr de votre morosité.

Surveillez votre alimentation
Certes les repas raclette, fondues et autres vont bon train en période hivernale, mais le « gras » fatigue votre corps. Pensez donc à adopter une alimentation respectueuse de vous- même en mangeant des fruits et des légumes de saison !

Optez pour la luminothérapie
Vingt minutes d’exposition par jour suffi sent à votre métabolisme pour se sentir en pleine forme. Toutefois, si pour vous cette période est particulièrement difficile à vivre et vous poursuit chaque année, il serait bon d’envisager de consulter un psychologue. Ce dernier pourra vous aider à surmonter cette période difficile à l’aide d’une écoute et de conseils adaptés ou d’une aide médicalisée le cas échéant.

Céline Molitor

Rue de Luxembourg 56,  L-8140 Bridel

+352 621 658 649 • celinemolitor.comFacebook/PurposebyCelineMolitor

Articles associés

L’auto-sabotage ou la mise en échec de soi-même !

L’auto-sabotage ou la mise en échec de soi-même !

L’auto-sabotage ou cette capacité que l’humain a de faire échouer ses projets avant même qu’ils n’aient vu le jour. Il s’agit d’un processus plus ou moins conscient et extrêmement bien ficelé ! L’inconscient est, on ne peut plus habile, lorsqu’il s’agit de mettre en avant des stratégies de sabotage. L’auto-sabotage bien qu’effrayant, est utilisé par un grand nombre d’individus comme mécanisme de protection. L’être humain se protège de ce qui pourrait, à court, moyen ou long terme lui faire du mal.

Le potager d’intérieur connecté !

Le potager d’intérieur connecté !

Ces dernières années, plusieurs startups européennes se sont lancées dans l’élaboration et
la fabrication de potagers connectés. Fonctionnant chacun différemment selon l’entreprise,
ces micro-jardins permettent tous une facilité d’emploi et une aide très appréciable à leur
utilisateur grâce au suivi via une application.